La Croix du Chemin

La Croix du Chemin, sans fils: magique… (1)
La Croix du Chemin, sans fils: magique… (2)
La sénatrice Anne Emery-Dumas, lors de sa visite, a été accueillie par le maire et ses conseillers (mai 2015)

Daté de 1760, le calvaire du Chemin, non signé, est pourtant considéré comme un oeuvre de qualité exceptionelle. Fait de grès beige, de calcaire claire à veines beiges et de calcaire blanc, ce calvaire comporte des scènes si remarquablement sculptées qu'elle lui ont valu d'ȇtre protégé au titre des monuments historiques. Les observateurs peuvent y reconnaître la scène de l'arrestation du Christ et le baiser du Judas, les quatres évangélistes - Mathieu, Luc, Marc et Jean-, la flagellation des condamnés à la crucifixion, les armes de la Papauté, les saintes femmes...  

Une légende insistante veut que son auteur -un tailleur de pierre- sculpteur particulièrement doué- en ait fait don au pays, plutôt que le livrer à son client. Pour quelle raison - désaccord? abandon de commande? - on l'ignore.
 

Aujourd'hui le calvaire est en danger. En cause, l'abrasion due au vent et à la pluie, le gel qui délite peu à peu la pierre, les micro-organismes, la corrosion des renforts en fer, le tassement du terrain... Cette usure de temps a des conséquences sur la stabilité et donc la pérennité du monument. Enfin le chapiteau situé immédiatement sous la croix est endommagé et les scènes sculptées, qui sont la gloire de ce monument, sont très altérées.

Mise à jour du 28 mai 2018 (l'assemblée générale annuelle de l'association) :
Les premières démarches visant à faire restaurer la Croix du Chemin sont en préparation : elles incombent à la Mairie qui doit déposer un dossier et lancer l'étude de faisabilité et de coût dans un délai qui reste a préciser. L'objectif est de lancer le chantier si possible dès 2019.

------------------

Plus d'infos:
- Patrimoine hameaux > le Chemin