L’église de Saint Pierre

L'église: à l'extérieur (1)
L'église: à l'extérieur (2)
L'église: à l'extérieur (3)
L'église: à l'extérieur (4)
L'église: à l'extérieur (5)
L'église: à l'extérieur (6)
L'église: à l'extérieur (7)
L'église: à l'intérieur (1)
L'église: à l'intérieur (2)
L'église: à l'intérieur (3)
** explication **
Plan de l'ancien cimetière
Le monument aux morts (1)
Le monument aux morts (2) et la veille croix
Le monument aux morts (3), après la tempête (19**)
Le presbytère (1)
Le presbytère (2)
La place de l'église (1)
La place de l'église (2)

L’église fut bâtie sur l’emplacement sur les ruines d’une église du XII Siècle, laquelle reposait sur les vestiges d’une église primitive. L’église Saint Pierre aux Liens aux XII éme siècles, ne possédait qu’une seule nef.
En 1742, l’église véritablement délabrée fut restaurée.
Pendant la révolution, le fameux révolutionnaire « DANZY » fit abattre la flèche du clocher.
En 1834, elle fut doté́ de deux cloches de 800 et 1200 kg fondues par la maison PACCARD d’Annecy puis remisent à leur place.
En 1862, le bâtiment était dans un état vétuste et trop petit pour la population. Le projet de reconstruire l’église, excepté le clocher, fut décidé́. Mr FRANCOIS (architecte à Nevers) à dessiné les plans de reconstruction, il s’adressa à̀ un spécialiste de la restauration d’église (Mr BAUDOIN « architecte à Avallon »). Ce dernier fit le projet de construire une abside (voute, espace de plan cintré formant l’extrémité́ du chœur), un transept et deux chapelles. Les ouvriers sont tous de la communes et les pierres tirées des carrières de la parée (Anthien) et de la Vallée (Lormes). Les autels sont en pierre de Nevers, les vitraux sont de Mr LOBIN de Tours. On agrandit l’église sur l’emplacement du cimetière et le jardin du presbytère.
En 1866, l’église fut complétement terminée et Mgr FOURCADE (Evêque de Nevers) consacra l’église sous le vocable « SAINT PIERRE AU LIENS ».
En 1876, Mr François (architecte) fit les plans et les travaux pour la construction d’un clocher porche. Les travaux furent terminés en 1878.
Les fonts baptismaux datent de 1880.
En 1930, installation de l’électricité́.
En 1961, grace à l’ Abbé BARTHELEMY ainsi qu’ une kermesse et une tombola ont permis la réalisation du chauffage.
En 2013, le chemin croix fut entièrement restauré par Mme CALVINO.
En 2017, projet de restauration du clocher de l'église.

Les cloches
L'inscription de la cloche
La réception de la cloche

Les cloches.

(introduction)

------------------

Plus d'infos:

- Patrimoine hameaux > Anthien (le bourg)